Sophie, c’est « je cultive » à distance

Sophie attendait son second bébé lorsqu’elle vivait encore en Californie. A la recherche d’un suivi qui lui permettrait de faire le pont entre sa vie à San Francisco et son retour en Belgique, elle a fait appel à moi et a choisi de se lancer dans l’aventure « je cultive » (accompagnement à distance durant la grossesse). Ce qu’elle voulait surtout mettre en place était de se préparer pour le travail et en particulier pour le moment de la poussée pour accueillir son bébé en conscience, présente à chaque instant tant dans son corps et ses sensations que dans sa tête. Elle voulait mettre des mots et comprendre plus en profondeur sa physiologie d’enfantement et ce qu’elle avait déjà bien vécu pour son premier. Elle nous raconte tout ça dans ce beau témoignage et poursuit avec tout ce que cet accompagnement lui a apporté en plus de ses attentes de départ. Merci Sophie pour ce partage d’expérience. On se retrouve bientôt alors pour bébé 3 😊 Belle route à vous 4 ❤


signature-SW3

Derrière « Eclore et moi » il y a une sage-femme. Je m’appelle Stéphanie, je suis belge et maman de 3 enfants. J’accompagne à distance (en ligne, partout dans le monde) et localement (Bruxelles - Rhode-Saint-Genèse) des femmes qui veulent vivre une maternité qui leur ressemble avant, pendant et au-delà de la grossesse. Je travaille avec des femmes qui aiment comprendre ce qui se passe dans leur corps (« comment ça marche ? »), dans leurs émotions (« qui suis-je ? ») et qui aspirent à vivre des choses pleines de sens. Mon objectif est avant tout de donner confiance aux (futures) mamans pour qu’elles puissent augmenter leur niveau de bien-être en tant que femme. Selon moi, la maternité est un formidable levier de transformation positive pour la femme. C’est l’occasion de vivre une aventure d’amour au service de qui vous êtes et de qui vous voulez être. Si vous voulez en savoir plus, contactez-moi, sans hésiter ;-) → Cliquez ici pour en savoir plus

seance-rencontre8

«Vint un temps où le risque de rester à l’étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d’éclore»

- Anaïs Nin

Pin It on Pinterest

Share This
Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.