Seme: je me sens bien plus heureuse dans ma vie de femme

Seme: je me sens bien plus heureuse dans ma vie de femme

Voici le témoignage Pauline, « Je sème » à distance d’Angola à Bruxelles


Pauline a fait l’accompagnement “je sème” en période d’avant grossesse. Suite a une fausse couche, Pauline cherchait une façon d’aborder son désir d’enfant autrement. Elle nous partage ici tout ce que le suivi lui a apporté comme clef et de quelle façon elle est passe de la croyance “je ne serai pas heureuse tant qu’il n’y a pas de bébé dans ma vie” a “je suis déjà une femme heureuse qui a un rêve d’enfant”. Merci Pauline pour ton enthousiasme et ta positive attitude. T’accompagner a été un vrai plaisir et j’ai beaucoup aimer te voir te déployer au file des semaines. merci  ❤


Sème: Affirmer sa féminité et se sentir responsable de son bien-être

Sème: Affirmer sa féminité et se sentir responsable de son bien-être

Voici le témoignage de Lola qui vient de terminer l’accompagnement “je sème” en période d’avant grossesse.


Lola partage ce que l’accompagnement lui a apporté pour partir à la rencontre de sa féminité et de sa personnalité (dans toutes ses couleurs). L’accompagnement lui a également permis de prendre un recul  vis-à-vis de son envie de tomber enceinte et de se rendre compte qu’avant toute chose elle est femme et c’est bien cette femme qui va mener la grossesse ensuite. Elle le dit mieux! 😉

Merci Lola pour ces quelques semaines passées à t’accompagner, ça a été un immense plaisir pour moi que d’être à tes côtés pour ces premiers pas. Tu rayonnes et je te vois femme belle et debout dans cette nouvelle aventure !


Cultive: Je cherchais à répondre à la dimension sacrée qui était présente en moi

Cultive: Je cherchais à répondre à la dimension sacrée qui était présente en moi

Isaline, Je cultive à distance en Belgique


Voici le témoignage d’Isaline suite à l’accompagnement “je cultive”, suivi de grossesse. Isaline vit en Belgique et attendait son premier bébé lorsqu’elle m’a contactée. Elle cherchait un suivi plus “émotionnel” et attentif à la dimension sacrée de la maternité à laquelle elle voulait donner place. Elle nous partage ce que le suivi lui a apporté en termes de confiance au corps de la femme et d’être actrice de son projet. Sa prise de conscience est très belle: qui que ce soit a le pouvoir de donner la direction souhaitée à son bateau. Merci Isaline pour ces quelques mois passés en connexion. Votre couple est magnifique et la façon dont vous mettez cœur et âme dans tous vos pas est très inspirant. Belle aventure à tous les 3 ❤


Cultive: Vivre sa grossesse comme un temps pour soi

Cultive: Vivre sa grossesse comme un temps pour soi

Chloé vit à Houston et a choisi de se faire accompagner pour se créer un petit cocon


Je vous partage aujourd’hui le témoignage de Chloé, qui a vécu sa grossesse et la naissance de sa fille Pia, en tant qu’expatriée à Houston aux Etats-Unis.

En choisissant « Cultive », elle souhaitait y découvrir des repères pour sa grossesse et gagner en connaissance du point de vue de la physiologie de la naissance et de l’accouchement. Mais cette attente plus « rationnelle » s’est muée rapidement en besoin plus profond d’avoir son propre espace, pour prendre le temps de vivre ce moment de la grossesse en conscience et pouvoir faire ses propres choix. Cet accompagnement lui a permis de dégager ce temps nécessaire à l’introspection, pour mesurer les changements qui s’opèrent en soi, en s’accordant un petit cocon loin de l’agitation de nos vies bien chargées :-). Ca lui a également donné une grande confiance en elle. Grace aux repères qu’elle avait acquis,elle a donc vécu son accouchement, assez long, de façon sereine, avec confiance et bien armée pour le dialogue avec le personnel médical. 

Elle a apprécié que le portail soit toujours en évolution, vivant. Et même si a priori le groupe facebook n’était pas sa tasse de thé, elle a vite apprécié cet espace d’échange précieux avec des futures mamans du monde entier, comme une « petite famille ». Elle s’est enrichie des questions posées dans le groupe.

Finalement, elle repart avec deux prises de conscience majeures : manger mieux et continuer sur le chemin de la connaissance de soi et de sa vie de femme. Wahou, je suis sincèrement ravie si j’ai pu t’accompagner dans ces deux dimensions qui me tiennent à cœur !

Merci Chloé pour ce beau témoignage, qui me touche beaucoup, c’est une belle rencontre 


Sème: j’avais envie d’agir, pas de laisser faire les choses

Sème: j’avais envie d’agir, pas de laisser faire les choses

Tiphaine vous parle de son vécu de l’accompagnement « je sème »


Lorsque je suis tombée sur le site de Stéphanie, Eclore et moi, je cherchais sur internet un énième renseignement sur un éventuel symptôme d’ovulation, de fécondation, de nidation ou je ne sais quoi d’autre. J’étais dans une phase inquiète, nous venions de nous lancer dans l’aventure de la vie il y a à peine un mois, je ne savais pas si je pouvais avoir un enfant… alors je cherchais tout indice qui pouvait me rassurer. J’avais déjà pris conscience que s’inquiéter autant n’aidera en rien la nature, mais je ne savais pas quoi faire d’autre : j’avais envie d’agir, pas de laisser faire les choses…

C’est donc par mes recherches aux mots-clés tous plus précis les uns les autres que je me suis retrouvée sur la page « 10 défis pour instaurer un climat de fertilité dans sa tête et dans son corps ». J’ai senti que ces défis répondraient à la fois à mon besoin de renseignements sur la fertilité et celui d’agir. Après un petit mois de patience pour le démarrage, les dix défis ont commencé et j’ai éprouvé un grand plaisir à partager ces défis avec d’autres femmes, inscrites pour des raisons variées mais un bon nombre qui cherchaient, comme moi, un soutien pendant cette période particulière et pleine d’incertitudes qu’est la pré-conception.

A la fin des défis, j’avais réalisé beaucoup de travail sur moi-même pour gérer l’attente et ne pas la subir, tout en mettant en place quelques bonnes habitudes dans notre vie quotidienne. Mais dix défis, c’est court, alors j’ai décidé de continuer l’accompagnement « Je sème », en même temps que d’autres femmes ayant participé aux défis, et en rejoignant les femmes déjà en cours d’accompagnement et qui nous ont accueillies chaleureusement. Avec Stéphanie et Véronique, chacun des huit pas était accompagné, les questions posées et discutées avec toutes, et le portail est une véritable mine d’informations sur la physiologie, l’alimentation, le bien-être. Véronique était présente pour répondre à mes questions liées à mon alimentation principalement végétarienne, sans jugement. Mais une grosse part de l’accompagnement est un travail sur soi-même, sur ses attentes, et encourage la discussion avec notre compagnon. C’est ainsi qu’après quelques pas seulement, je n’étais plus dans l’attente nerveuse, inquiète des deux premiers mois d’essais, mais dans l’attente active, sereine et confiante les deux mois suivants. C’est une chance de pouvoir échanger sur nos ressentis, nos inquiétudes au sein du groupe, se donner des conseils aussi. C’était un beau cadeau à m’offrir.

A la fin du premier mois de l’accompagnement, j’ai eu la joie d’apprendre que j’étais enceinte. Même si j’ai moins suivi les pas restants, une grande partie m’a été utile pendant les premiers temps de la grossesse et ces changements instaurés dans mon esprit m’ont aidé à la vivre sereinement, comme ils m’aideront dans d’autres étapes de la vie.

C’est donc un accompagnement que je vous recommande vraiment, je pense qu’il s’adresse à beaucoup de femmes, et en particulier, comme dans mon cas, aux personnes impatientes et avec une tendance à se prendre la tête. C’est une manière de réaliser ce fameux « lâcher-prise » en en étant l’actrice !


Pour plus d’info sur le suivi de préconception « je sème », cliquer ici

Page 2 sur 612345Dernière page »

Pin It on Pinterest

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.