La respiration consciente : relaxation, confiance en soi, autonomie

La respiration consciente : relaxation, confiance en soi, autonomie


Le salon virtuel des préparations naissance : la respiration consciente


Bienvenue dans cette série d’articles consacrés aux préparations naissance. Avec ce salon virtuel, j’ai eu envie de vous donner de l’information au sujet des différentes « préparations naissance » qui existent sur le marché du périnatal. Je mets entre guillemets car le terme « préparation naissance » n’est parfois pas tout à fait adéquat tant les outils proposés accompagnent bien souvent la maman et/ou le couple dans leur aventure de parentalité et ne se cantonne pas uniquement à préparer pour l’accouchement. Au travers d’interview d’experts praticiens j’ai vous apporter des réponses aux questions telles que : de quoi parle-t-on ? quels sont les principes ? quels sont les objectifs visés ? les résultats recherchés ? comment se passe une séance avec ce type de préparation ?… Mais au-delà de tout ce questionnement auquel les futures mamans/parents font face, je voulais aussi mener avec vous une réflexion autour de cette notion de « préparation naissance » et de son utilité.

Je vous invite à consulter cette vidéo d’ouverture du salon pour commencer votre exploration.

Présentation de la respiration consciente : Marie Fournier


L’interview est aussi disponible en format audio. Voici le lien pour l’écouter  en podcast

Les points clef de la respiration consciente

Ce qu’il faut en retenir


C’est une préparation très douce qui nous invite à nous reconnecter à nous-même, tant au niveau corporel que mental et spirituel.

Sachant que l’accouchement est un passage essentiel qui implique tant le physique, que le mental, que l’émotionnel et tout ce qui nous a construit, la préparation par la respiration est très complète.

Se préparer par la respiration, c’est se reconnecter à nos propres ressources, à notre puissance féminine qui « sait ».
C’est une façon de trouver le calme, la sérénité et de pouvoir y revenir dans des moments de tension. C’est apprendre à accueillir ses émotions et les dépasser, c’est apprendre à traverser la peur qu’on peut ressentir lors de l’accouchement par la confiance acquise pendant la préparation.

Cette préparation peut aussi nous aider à libérer des tensions psychiques en lien avec notre propre naissance ou d’autres émotions fortes inscrites dans le corps et qui pourraient agir comme des blocages lors de l’accouchement. S’en libérer nous permet de vivre notre propre accouchement, sans intrications extérieures.


Les résultats obtenus grâce à cette approche


Les résultats obtenus grâce à la respiration consciente sont, pour la maman :

  • Une plus grande liberté
  • Une plus grande autonomie
  • Une meilleure faculté à se relaxer
  • Une plus grande facilité à lâcher prise
  • Une plus grande faculté à accueillir ses émotions
  • Un nettoyage profond de ce qui les encombre à l’intérieur
  • Une plus grande confiance en soi et en ses capacités

Grâce à ces facteurs, les mamans peuvent plus facilement traverser l’expérience de la naissance de manière fluide, confiante et physiologique. La confiance acquise lors des séances de respiration aura une influence sur la confiance en ses compétences à accoucher qui se répercuteront de manière positive sur ses compétences de maman.


Les témoignages de parents

Anonyme
« Adan s’est installé à l’improviste dans mon ventre en février 2016… Aujourd’hui, plus aucun doute ne subsiste en moi. Adan est un merveilleux cadeau que la vie nous fait et sa présence est une invitation permanente à l’émerveillement dans l’instant. Mais lorsque j’ai appris la nouvelle, l’angoisse m’a étreinte toute entière en même temps que la joie et il m’a fallu du temps et du travail pour les démêler… et faire le choix libre d’accueillir cette nouvelle vie dans mon sein. Ma liberté… Elle aurait pu me mener à avorter et je l’ai envisagé. Elle a toutefois pris cette forme subtile et non duale d’accueillir et d’aimer ce qui est, de placer ma confiance en la vie qui sait mieux que moi… Je ne parle pas de fatalité. Je parle d’une vraie liberté, d’une sensation intense d’être puissante, actrice de ma vie, tout en me confiant à son flux. Je dois la joie que je ressens d’avoir Adan auprès de moi au temps que je me suis donné pour écouter mon âme et la sagesse universelle dont elle fait partie. La respiration consciente est une voie d’accès directe vers celles-ci. Elle m’a accompagnée pendant les neufs mois de ma grossesse, jusqu’au matin de la naissance d’Adan et m’a aidée à dénouer angoisses et questionnements. Chaque séance m’a apporté sérénité, clarté, autonomie et amour. ». 

 

Concrètement, comment se déroulent les séances ?


Une séance de préparation par la respiration dure environ 1h45 et se déroule dans un cadre chaleureux, cocoonant.

Elle se pratique avec la maman uniquement. Le papa peut être présent pour la première partie et sera ensuite invité à sortir de la pièce.

La séance commence par un temps d’échanges autour de ce que vit la maman/le couple.

La maman sera ensuite installée confortablement, couchée ou assise, les yeux fermés.IMG_7498

Une musique accompagnera son souffle ample et continu pendant 30 minutes.

Le praticien reste aux côtés de la maman pour l’accompagner en silence.

Après la demie heure de respiration, la maman sera invitée à se tourner sur le côté et sera enveloppée d’une couverture afin d’intégrer l’expérience, et ce pendant 15 à 20 minutes.

La séance se clôture par quelques mots avec le praticien et une tasse de thé 😊

Je propose aux futures mamans des séances une fois par mois jusqu’au 5ème mois et ensuite une séance toutes les 3 semaines jusqu’à la naissance.

Le papa peut également profiter de séances individuelles de respiration pour se préparer à sa paternité ! 😊


Coordonnées de Marie – Merci ♥

vinciane

Marie Fournier 

Thérapeute psycho-corporel  – doula – coach parentale – communication connectée 

0479 70 23 15 –  marie.naitreparents@gmail.com

 www.naitre-parents.be

Lien vers les autres « préparations naissance »

Le yoga prénatal L’hypno-naissance  La respiration consciente    Le chant prénatal La doula
   La préparation aquatique     La sophrologie   L’ostéopathie   L’haptonomie La couture en conscience
La doula : espace d’écoute et de soutien, à la rencontre de ce qui est juste pour chacune

La doula : espace d’écoute et de soutien, à la rencontre de ce qui est juste pour chacune


Le salon virtuel des préparations naissance : la doula


Bienvenue dans cette série d’articles consacrés aux préparations naissance. Avec ce salon virtuel, j’ai eu envie de vous donner de l’information au sujet des différentes « préparations naissance » qui existent sur le marché du périnatal. Je mets entre guillemets car le terme « préparation naissance » n’est parfois pas tout à fait adéquat tant les outils proposés accompagnent bien souvent la maman et/ou le couple dans leur aventure de parentalité et ne se cantonne pas uniquement à préparer pour l’accouchement. Au travers d’interview d’experts praticiens j’ai vous apporter des réponses aux questions telles que : de quoi parle-t-on ? quels sont les principes ? quels sont les objectifs visés ? les résultats recherchés ? comment se passe une séance avec ce type de préparation ?… Mais au-delà de tout ce questionnement auquel les futures mamans/parents font face, je voulais aussi mener avec vous une réflexion autour de cette notion de « préparation naissance » et de son utilité.

Je vous invite à consulter cette vidéo d’ouverture du salon pour commencer votre exploration.

Présentation de l’accompagnement par une doula: Anne-Frédérique de Wilde


L’interview est aussi disponible en format audio. Voici le lien pour l’écouter  en podcast

Les points clef de l’accompagnement par une doula

Ce qu’il faut en retenir


Choisir de se préparer à la naissance d’un enfant avec une doula à ses côtés, c’est s’offrir un accompagnement humain avant tout, un soutien émotionnel, relationnel, affectif et informatif en complément d’un suivi médical.

L’accompagnement d’une doula c’est :

  • une écoute bienveillante et sans jugement
  • l’accueil inconditionnel du vécu et ressenti de la maman/des parents
  • de l’information afin de permettre à la maman/aux parents de faire des choix justes et éclairés
  • le soutien des (futurs) parents dans leurs choix, quels qu’ils soient
  • un soutien et une présence bienveillante durant la grossesse, l’accouchement et après la naissance
  • du soutien durant les épreuves éventuelles
  • du soutien pour l’allaitement si c’est le choix de la maman
  • etc.

Chaque doula a sa propre personnalité, sa propre couleur et parfois des outils complémentaires. Les accompagnements que je propose peuvent, si cela parle aux parents, être colorés par la Parole au Bébé. Cette communication de coeur à coeur, d’âme à âme avec le bébé permet d’ouvrir un espace de parole au bébé, in utero et après la naissance. Un autre type de lien se crée, où tant les parents que le bébé sont entendus, respectés, choyés…


Les résultats obtenus grâce à cette approche


Les résultats obtenus grâce à l’accompagnement par une doula ont été mis à jour lors d’études réalisées au Guatemala, dans un hôpital américain aux pratiques obstétricales modernes, où 412 femmes primipares ont été divisées en 2 groupes. Un groupe de femmes a eu un suivi médical traditionnel sans accompagnement émotionnel particulier. Dans l’autre groupe, chaque femme a été accompagnée de manière suivie par une doula. Il en est ressorti:

  • 50% de diminution du taux de césarienne
  • 25% de réduction du temps de travail
  • 60% de réduction de demande de péridurale
  • 40% de réduction d’utilisation d’ocytocine de synthèse
  • 30% de réduction d’analgésique
  • 40% de réduction de l’utilisation de forceps
  • moins de dépression post-partum
  • un meilleur taux d’allaitement et un allaitement plus long

Un autre “résultat” que je m’efforce personnellement d’apporter aux mamans, c’est une plus grande conscience de leur féminin sacré, une plus grande confiance en elles, en leurs ressentis, en leur force, une reconnexion avec leur moi profond, avec ce qui est profondément juste pour elles.


Les témoignages de parents

 Avec un parcours déjà difficile, 3 fausses couches, un bébé à terme, à nouveau une fausse couche et une grossesse gémellaire, j’étais soulagée et heureuse de connaître une doula à l’époque. En même temps que j’apprenais cette double bonne nouvelle, mon mari venait de perdre son travail, notre aîné était en pleine crise d’opposition et moi, j’étais seule devant 4000 questions auxquelles personne de mon entourage, ni le personnel médical ne pouvait répondre. J’apprenais que ma grossesse serait difficile à cause d’un placenta praevia: alitée à 4 mois, et hospitalisée à 7 mois. Anne-Frédérique m’a apporté beaucoup de soutien grâce à son expérience de maman de jumeaux et ses nombreux conseils. Jamais je n’ai eu l’impression de poser une question de travers, elle a toujours pris tout son temps. Elle prenait son temps!!! Je me suis sentie en totale confiance et ses explications sur le portage (entre autres!) m’ont été réellement bénéfiques pour la suite. Une fois les bébés nés, Anne-Frédérique m’a conseillée par rapport à l’allaitement et a pu écouter ma tristesse et ma détresse lorsque j’ai été séparée d’un de mes jumeaux moins de 24h après sa naissance sans même avoir pu le prendre dans mes bras. J’avais l’impression que seule elle pouvait comprendre et m’apporter ce réconfort. Les gens autour de moi relativisaient beaucoup, sauf elle! Ce fût une oreille bienveillante mais aussi réconfortante. Nous avons partagé au sujet du sommeil (des petits et du mien), du portage, de l’organisation, de la souffrance dû au reflux terrible d’un de mes jumeaux, au sujet de mon aîné, mais aussi aide concrète (livres, bonnes adresses ostéopathe et autres, proposition d’aide pour les sièstes, etc) Merci à toi !” Valérie  
Emmanuelle
 “Lorsque j’ai appris ma grossesse, j’ai été submergée d’émotions. J’étais heureuse mais terrifiée à l’idée de mal faire quelque chose pour mon bébé. Médicalement, j’ai été très bien suivie tout au long de ma grossesse. Mais il s’est rapidement avéré que le personnel médical ne pouvait pas accueillir mes nouvelles émotions, ni répondre aux peurs et aux questions (non-médicales) que cette grossesse posait en moi. Le résultat est qu’après 3 mois, j’étais en souffrance. Mes amis et mon époux étaient présents pour m’écouter et essayer de me comprendre mais je ne trouvais pas l’apaisement dont j’avais besoin pour poursuivre ma grossesse plus sereinement. Ma soeur m’a alors parlé d’Anne-Frédérique et de Douceur en Mère. J’ai pris rendez-vous et l’accompagnement a commencé. Je l’ai rencontrée à plusieurs reprises en fonction de mes besoins. J’ai découvert un espace de paroles libre et sans jugement où l’écoute, la compréhension et la réaction positive à ce que je vivais m’ont soulagée. Cet espace me permettait de “vider mon sac”, de poser mes questions, d’être écoutée mais entendue aussi, de me sentir “normale” et soutenue notamment. Cet accompagnement m’a permis de vivre une grossesse plus douce ” Emmanuelle

 

Concrètement, comment se déroulent les séances ?


Aucune rencontre doula ne se ressemble puisque chacune est aux couleurs des besoins du moment de la (future) maman, des (futurs) parents.
Lorsqu’une femme entre chez moi, je veille à ce qu’elle soit installée confortablement, qu’elle ait tout ce dont elle a besoin. Et puis je commence par l’écouter. Avec toute mon attention, l’écouter pleinement, la rencontrer dans ce qu’elle vit, la comprendre. Je l’écoute avec empathie, avec amour, sans jugement. J’ai à coeur d’offrir un espace où toutes les émotions sont les bienvenues et peuvent être exprimées en sécurité.
Selon la demande de chaque femme, de chaque couple, nous abordons différents thèmes au fil des rencontres: les peurs, le corps qui se transforme, la douleur, l’accouchement, le retour à la maison, l’allaitement, la péridurale, la place du papa, le nouvel équilibre familial, etc.
Si les parents le souhaitent, je peux être présente à leurs côtés durant l’accouchement.

Les rencontres en post-partum sont aussi adaptées aux besoins de la maman / des parents. Soutien dans la mise en place de l’allaitement, retour sur l’accouchement, les pleurs, grandir en confiance dans le lien avec le bébé, …
Je dispose d’autres outils spécifiques que je mets évidemment à disposition des bébés et de leurs parents à leur demande: portage physiologique, parole au bébé, etc

L’accompagnement se termine quand les parents le souhaitent et sont en confiance, prêts à continuer leur chemin dans la sérénité.

Toutes les informations au sujet des doulas, ainsi qu’un annuaire des doulas par région sont disponibles sur le site de l’Association Francophone des Doulas de Belgique: www.doulas.be.


Coordonnées de Anne-Frédérique – Merci ♥

photo-fond-transp-e1502731595128

Anne-Frédérique de Wilde – Douceur en mère 

Je reçois à Perwez (Brabant Wallon)

0472/773828 – douceurenmere@gmail.com

www.douceurenmere.be  – www.facebook.com/douceurenmere 


Lien vers les autres « préparations naissance »

Le yoga prénatal L’hypno-naissance  La respiration consciente    Le chant prénatal L’haptonomie
   La préparation aquatique     La sophrologie   L’ostéopathie   La préparation affective La couture en conscience
L’ostéopathie: le corps en mouvement

L’ostéopathie: le corps en mouvement


Le salon virtuel des préparations naissance : l’ostéopathie


Bienvenue dans cette série d’articles consacrés aux préparations naissance. Avec ce salon virtuel, j’ai eu envie de vous donner de l’information au sujet des différentes « préparations naissance » qui existent sur le marché du périnatal. Je mets entre guillemets car le terme « préparation naissance » n’est parfois pas tout à fait adéquat tant les outils proposés accompagnent bien souvent la maman et/ou le couple dans leur aventure de parentalité et ne se cantonne pas uniquement à préparer pour l’accouchement. Au travers d’interview d’experts praticiens j’ai vous apporter des réponses aux questions telles que : de quoi parle-t-on ? quels sont les principes ? quels sont les objectifs visés ? les résultats recherchés ? comment se passe une séance avec ce type de préparation ?… Mais au-delà de tout ce questionnement auquel les futures mamans/parents font face, je voulais aussi mener avec vous une réflexion autour de cette notion de « préparation naissance » et de son utilité.

Je vous invite à consulter cette vidéo d’ouverture du salon pour commencer votre exploration.

Présentation de l’ostéopathie: Aurélie de Schoutheete


L’interview est aussi disponible en format audio. Voici le lien pour l’écouter  en podcast

Les points clef de l’ostéopathie

Ce qu’il faut en retenir


L’ostéopathie est une discipline médicale bien établie, reconnue, régulée par la loi et partiellement remboursée. Elle s’appuie sur une compréhension détaillée de l’anatomie, de la physiologie et des processus pathologiques.

A travers un toucher très doux, l’ostéopathe aide le système musculo squelettique et les différents systèmes du corps (nerveux, digestif, circulatoire…) à se rééquilibrer.

Plus spécifiquement, pendant la grossesse, les changements hormonaux et le poids du bébé à l’avant du corps changent la structure du corps. Les douleurs qui peuvent en résulter sont soulagées par l’ostéopathie.

Pour préparer l’accouchement, il est important d’examiner la structure et les mouvements  des articulations du bassin et de rééquilibrer ce dernier pour faciliter la naissance.

L’ostéopathie aide à se sentir pleinement dans son corps, à pouvoir l’apprécier et à lui faire confiance. A être incarné dans son corps de femme.


Les résultats obtenus grâce à cette approche


Les résultats obtenus grâce à la préparation à l’accouchement en ostéopathie sont:

  • Un examen clair de la mobilité des articulations du bassin et un rééquilibrage pour que l’accouchement ne soit pas rallongé par des restrictions de mobilité dans le bassin de la maman.
  • Un examen de la position du bébé et des techniques de positionnement foetal optimal pour réduire le temps de travail pendant l’accouchement
  • Une meilleure compréhension du corps, du processus de la naissance et aussi une confiance dans le corps dans sa capacité à accoucher.
  • Une sensation de l’intérieur de ce qu’est le périnée, comment il se détend, comment le travailler avant et après la naissance.
  • Un éventail de techniques qui aident à la gestion de la douleur à utiliser pendant l’accouchement.


Les témoignages de parents


Virginie

« Pour notre plus grand bonheur, Augusta, notre premier enfant, est venue au monde en octobre dernier. Mon ami et moi-même avions choisi comme préparation à la naissance, trois pratiques auxquelles nous nous sommes plus au moins tenus: l’haptonomie, le yoga prénatal et l’ostéopathie. Elles se complétaient merveilleusement bien, grâce au professionnalisme et à la générosité des praticiens.

L’ostéopathie avec Aurélie de Schoutheete a été (et l’est encore aujourd’hui) un soin très important pour moi et mon bébé. Cela nous a apporté cette confiance ancestrale que la femme peut accoucher naturellement, en prenant pleine conscience de son corps, sans tabou et avec cette incroyable force.

Les tensions et les désagréments de la grossesse sont  surprenants et des fois brusques dans leurs apparitions. L’ostéopathie m’a permis de les soulager et de mieux comprendre qu’elles en étaient les causes, une mauvaise position assise, un moment de stress ou encore une appréhension.

Le massage du périnée que fait Aurélie quelques semaines avant le terme a été vraiment très utile. En effet, il est des fois difficile de s’imaginer vraiment comment tout cela va se passer même après lectures, cours, schémas, dé-briefing entre copines et j’en passe ! Ce massage donne clairement un aperçu de la partie intime qui sera au ‘travail’ pendant l’accouchement. Il offre également beaucoup de ‘légitimité’ encore trop ignorée à ce muscle qui nous porte.

Aurélie avec toute sa bienveillance a su nous guider et partager avec nous ses bons conseils aux bons moments.

Un grand merci Aurélie ! » Virginie .


Concrètement, comment se déroulent les séances ?


Après à une petite discussion, je fais une observation des mouvements généraux du corps puis teste les vertèbres.  Je regarde en particulier la mobilité du bassin de la femme enceinte à travers des tests spécifiques qui m’informent de ce qui se passe dans les 3 détroits du bassin que doit traverser le bébé lors de sa naissance.

Le traitement se fait avec beaucoup de douceur pour équilibrer le corps et relâcher les restrictions de mobilité dans les articulations, les fascias, les organes… Parfois il faut aussi relâcher certains muscles plus tendus, c’est l’occasion de faire l’expérience de techniques de gestion de la douleur qui aident au moment de l’accouchement.

Dans certains cas, je travaille en techniques internes par la voie vaginale pour tester et relâcher les muscles du périnée. J’apprends aux futures mamans à se réapproprier et à travailler elles-mêmes ces muscles.

Après le traitement, je re-teste les mouvements pour vérifier que la mobilité est restaurée.

Dans les 24 à 48 heures qui suivent le traitement, il se peut que les patientes aient des réactions: maux de tête, symptômes qui empirent, fatigue… C’est normal, c’est le signe que le corps se réajuste et fait un gros travail. Prenez le temps de vous reposer et de vous hydrater.


Coordonnées d’Aurélie – Merci ♥

vinciane

Aurélie de Schoutheete (crédit photo : Lyra Lintern)

Osteopathe D.O.  Bsc (hons)  membre de la Société Belge d’Ostéopathie

Avenue Winston churchill 182, 1180 bruxelles – 0472469262

www.osteonatal.com  www.naissentiel.be


Lien vers les autres « préparations naissance »

Le yoga prénatal L’hypno-naissance  La respiration consciente    Le chant prénatal La doula
   La préparation aquatique     La sophrologie   L’ostéopathie   La préparation affective La couture en conscience
Le yoga prénatal : habiter son corps, ici et maintenant

Le yoga prénatal : habiter son corps, ici et maintenant


Le salon virtuel des préparations naissance : le yoga prénatal


Bienvenue dans cette série d’articles consacrés aux préparations naissance. Avec ce salon virtuel, j’ai eu envie de vous donner de l’information au sujet des différentes « préparations naissance » qui existent sur le marché du périnatal. Je mets entre guillemets car le terme « préparation naissance » n’est parfois pas tout à fait adéquat tant les outils proposés accompagnent bien souvent la maman et/ou le couple dans leur aventure de parentalité et ne se cantonne pas uniquement à préparer pour l’accouchement. Au travers d’interview d’experts praticiens j’ai vous apporter des réponses aux questions telles que : de quoi parle-t-on ? quels sont les principes ? quels sont les objectifs visés ? les résultats recherchés ? comment se passe une séance avec ce type de préparation ?… Mais au-delà de tout ce questionnement auquel les futures mamans/parents font face, je voulais aussi mener avec vous une réflexion autour de cette notion de « préparation naissance » et de son utilité.

Je vous invite à consulter cette vidéo d’ouverture du salon pour commencer votre exploration.

Présentation du yoga prénatal : Laetitia Mazars


L’interview est aussi disponible en format audio. Voici le lien pour l’écouter  en podcast

Les points clef du yoga prenatal

Ce qu’il faut en retenir


Le yoga prénatal a plusieurs objectifs : 

  • Renforcer la confiance en vous et en votre capacité à donner la vie
  • Découvrir, écouter et vous sentir bien dans votre corps
  • Soulager les maux de la grossesse (maux de dos, sciatique, sommeil, digestion…)
  • Explorer le bassin, le périnée et favoriser le passage du bébé
  • Vous préparer à l’accouchement grâce aux postures, à la respiration, à la relaxation
  • Favoriser une naissance la plus naturelle possible
  • Apaiser vos peurs
  • Nourrir le lien maman-bébé

Les résultats obtenus grâce à cette approche


Le yoga permet d’améliorer en douceur :

  • votre tonus musculaire
  • votre souplesse
  • votre énergie, sans demander trop d’efforts à vos articulations.

Les mouvements lents et confortables sont parfaits pendant la grossesse. À mesure que votre ventre s’arrondit et que votre centre de gravité se déplace, les asanas peuvent vous aider à garder un meilleur équilibre et une bonne posture.

Les avantages physiques du yoga pendant la grossesse sont nombreux : il

  • améliore la circulation sanguine ;
  • réduit la rétention d’eau ;
  • renforce vos muscles pelviens.

Ces bénéfices physiques participent à leur tour à la diminution de certains désagréments, comme le mal de dos du dernier trimestre. Le contrôle de la pression artérielle grâce au yoga réduirait également de façon significative les risques de prééclampsie.

Certaines asanas (postures) bien précises vous aident à mieux gérer des soucis de grossesse comme les nausées, la constipation, les ballonnements, les maux de dos ou la dépression.

Une pratique régulière des techniques de respiration entraîne votre esprit à rester calme et à mieux supporter la douleur, rendant ainsi l’accouchement plus facile.

Le yoga présente aussi des avantages émotionnels :

  • La méditation aide à gérer les sautes d’humeur et augmente votre conscience de vous-même.
  • Le Pranayama peut apaiser votre stress mental et physique, vous aider à construire des pensées positives et améliorer votre stabilité émotionnelle.
  • Le Yoga Nidra vous aide à surmonter la fatigue et vous donne un nouvel élan d’énergie. Une heure de Yoga Nidra équivaut ainsi à quatre heures de sommeil.

Se concentrer sur son bébé pendant la méditation vous rapproche de lui et vous aide à créer des liens forts avec votre tout-petit.

Un sentiment exacerbé de bien-être et de conscience de vous-même aide à entrer en contact avec votre moi intérieur.

Les témoignages de parents

Voici une petite vidéo canadienne, qui permet de mieux comprendre les bienfaits de la pratique du yoga enceinte, avec des témoignages de mamans qui le pratique :

Concrètement, comment se déroulent les séances ?


Une séance dure entre 1h et 1h15. Le cours de yoga prénatal s’adresse à toutes les femmes enceintes quel que soit le stade de la grossesse. La plupart des femmes commencent vers le 4ème mois de grossesse lorsque les grandes fatigues et les éventuelles nausées du premier trimestre sont passées. D’autres commencent un peu plus tard. C’est à chacune de sentir ce qui lui convient.

Les cours sont basés sur trois pratiques principales :

  • Le Pranayama : la respiration, le travail respiratoire
  • Les Asanas : les postures
  • La Méditation : l’observation du mental


Coordonnées de Laetitia – Merci ♥

vinciane

Laetitia Mazars 

Yoga Prenatal – Hypno natal – méthode Bernadette de Gasquet

Rue Dansaert 96 – 1000 BRUXELLES

0474 68 12 39 – laetitiamazarsyoga@gmail.com – http://laetitia-mazars.business.site/


Lien vers les autres « préparations naissance »

Le yoga prénatal L’hypno-naissance  La respiration consciente    Le chant prénatal La doula
   La préparation aquatique     La sophrologie   L’ostéopathie   La préparation affective La couture en conscience
L’hypnonaissance: calme, confiance et sérénité

L’hypnonaissance: calme, confiance et sérénité


Le salon virtuel des préparations naissance : l’hypno-naissance


Bienvenue dans cette série d’articles consacrés aux préparations naissance. Avec ce salon virtuel, j’ai eu envie de vous donner de l’information au sujet des différentes « préparations naissance » qui existent sur le marché du périnatal. Je mets entre guillemets car le terme « préparation naissance » n’est parfois pas tout à fait adéquat tant les outils proposés accompagnent bien souvent la maman et/ou le couple dans leur aventure de parentalité et ne se cantonne pas uniquement à préparer pour l’accouchement. Au travers d’interview d’experts praticiens j’ai vous apporter des réponses aux questions telles que : de quoi parle-t-on ? quels sont les principes ? quels sont les objectifs visés ? les résultats recherchés ? comment se passe une séance avec ce type de préparation ?… Mais au-delà de tout ce questionnement auquel les futures mamans/parents font face, je voulais aussi mener avec vous une réflexion autour de cette notion de « préparation naissance » et de son utilité.

Je vous invite à consulter cette vidéo d’ouverture du salon pour commencer votre exploration.

Présentation de l’hypnonaissance: Vinciane Sury


L’interview est aussi disponible en format audio. Voici le lien pour l’écouter  en podcast

Les points clef de l’hypnonaissance

Ce qu’il faut en retenir


Lors des séances de préparation à l’accouchement au moyen de l’hypnonaissance, on aborde d’abord quelques points plus théoriques sur l’accouchement:

  • Les différentes étapes de l’accouchement en images
  • Que se passe-t-il pour le bébé?
  • Que se passe-t-il pour la maman?
  • Qu’est-ce qu’une contraction? (fréquence, durée, rôle, comment les vivre au mieux,…)
  • La peur de l’accouchement et ses implications

Ensuite on apprend des outils concrets (phrases affirmatives à écouter fréquemment, relaxation corporelle, visualisation d’un endroit agréable, ancrage, visualisation de l’accouchement,…) qui vont pouvoir être utilisés par les couples lors de l’accouchement pour:

  • Installer ou augmenter la détente corporelle de la femme,
  • Installer, développer ou augmenter la confiance qu’elle a en la capacité de son corps à donner naissance à son bébé,
  • Développer sa confiance en la capacité de son bébé à naître
  • Diminuer l’inconfort de la contraction, ne pas mettre toute son attention dessus

Enfin, c’est aussi un moment d’écoute, de partage et de soutien pendant ce moment si particulier de la grossesse pour un couple. Un moment où toutes les questions, émotions, ressentis et vécus sont les bienvenus.

 

Les résultats obtenus grâce à cette approche


La préparation au moyen de l’hypnonaissance permet aux couples d’accueillir leur enfant dans le calme, la confiance et la sérénité.

Les mamans ont davantage confiance en elles et en leur corps, elles ont des outils pour se mettre en état de relaxation. Elles sont davantage à l’écoute de leurs ressentis et besoins, elles se laissent guider par leur corps qui “sait quoi faire”.

Les papas ont des outils concrets à mettre en place dès le début de l’accouchement pour aider leur compagne à augmenter leur détente corporelle afin que le corps suive le processus naturel et physiologique de la naissance.  

Les parents arrivent donc plus confiants et outillés le jour de la naissance.

Beaucoup de couples vont ainsi accueillir leur bébé sans avoir besoin de médicaliser l’accouchement (lors d’un accouchement “normal”) ou vivre la naissance qui doit être médicalisée avec plus de conscience, de douceur et de lien avec leur bébé.

Les témoignages de parents

H et T
 “Notre fille Alice est née. J’ai senti samedi soir que la naissance était proche, nous étions prêts et j’avais quelques contractions assez régulières mais complètement indolores. Je n’ai rien dit à Thomas pour qu’il dorme et reste détendu. J’ai très bien dormi aussi.

Mais, de fait, j’ai commencé à perdre les eaux à 4h30. Des contractions plus fortes ont débuté en même temps. Nous nous sommes levés pour prendre un petit déjeuner bien consistant car j’ai senti que vite l’intensité des contractions augmentait et qu’il fallait profiter d’avoir faim pour faire le plein d’énergie pour la journée.

Nous avons ensuite pris le temps de nous doucher, de tester des positions de yoga, le ballon, diverses techniques de relaxation… Thomas a d’abord pris le temps de s’affairer pour la maison, rangeant zélé tout ce qu’il pouvait puis je l’ai sollicité à plein temps. Nous avons vite remarqué que le morceau de l’arc en ciel était très efficace sur moi et me plongeait très vite dans un état profond de détente. Nous sommes partis vers 10h de la maison quand j’ai eu le sentiment que le bébé était un peu descendu et quand j’ai trouvé que les contractions devenaient difficiles à gérer. Arrivés à la maternité, nous avons appris que j’étais dilatée à 5. Nous n’avons pas pris le temps de donner aux sage femmes notre plan de naissance mais avons tout de suite compris qu’elles avaient saisi notre démarche. Elles nous ont laissé tous les deux, passant le minimum possible et ne s’adressant qu’à Thomas. Je suis assez vite arrivée à 8, on m’a alors suggéré de prendre un bain pour me soulager et finir d’ouvrir le col. J’y suis restée moins de 15minutes. J’ai alors connu le seul passage compliqué de l’accouchement, pendant une dizaine de minutes, la violence des contractions me terrassait et m’empêchait de respirer, pliant mon corps. J’ai paniqué.

Nous avons réussi à reprendre le dessus avec des respirations profondes et le début des poussées qui canalisaient mon attention. La gynéco m’a conseillé de pousser en bloquant mais j’ai adopté la poussée par le souffle spontanément et comme ça marchait très bien personne ne m’a demandé de changer ! J’ai accouché sur le côté et j’ai pu attraper notre bébé à 13h45.

Tout du long du travail, Thomas a été un soutien extraordinaire. Il a toujours trouvé les mots ou les choses à faire, je me suis appuyée sur lui à 100%, il était comme transformé, invincible, sans doute aucun.

D’un point de vue général, nous avons été enchantés du déroulement de l’accouchement et de l’approche hypnonaissance. Nous sommes fiers et heureux du travail accompli et aussi de toutes les discussions que cela a généré dans notre couple.

Pour l’anecdote, j’ai souvent eu l’impression que les contractions ressemblaient plus à un dos de chameau avec 2 voire 3 maxima et ai maudit le dessin accroché dans nos WC, et j’ai eu le sentiment de trouver le temps long (surtout à l’hôpital). Néanmoins, j’ai vraiment vécu des moments de détente très profonds entre 2 contractions (j’avais l’impression de dormir) et dès le lendemain j’ai réalisé que j’avais des grosses périodes d’amnésie sur cette journée. Du fond du cœur nous souhaitons vous remercier pour votre aide, votre bonne humeur et votre attention pour nous 3 sans distinguo. 

C. et R.
 “Notre fils est donc arrivé moins d’une semaine après notre dernier rdv alors que nous devions avoir encore 5 semaines devant nous pour nous installer, et nous préparer à l’accouchement grâce à tes nombreux conseils…

Il en a été autrement, mais malgré l’empressement et le contexte qui n’était pas tout à fait celui choisi, l’accouchement s’est vraiment bien passé, et je t’en remercie beaucoup, car nombre de tes suggestions et conseils, me sont revenus en tête pendant l’accouchement et ont réussi à me tranquilliser.

Je ne savais pas ce qu’impliquait une naissance à 35 semaines et j’avais très peur de me retrouver sur le billard à peine arrivée à l’hôpital…

Il en a été tout autrement. Nous avons fait part à notre arrivée aux sages‐femmes de notre projet de départ et nous avons été entendus. On nous a donné une chambre et laissé gérer à deux, j’ai commencé directement à avoir des contractions toutes les 3 minutes et mon col était déjà effacé et à 3cm. Une petite heure après j’ai eu envie d’un bain et on m’a proposé d’aller dans la salle »nature » ( genre de mini cocon avec bain, ballon, lit rond pour 2, tissus…), je n’ai pas du tout pris de bain pour finir, j’avais juste envie d’être debout, mais c’est dans la pénombre de cette salle, le regard à la fenêtre sous les étoiles et un joli croissant de lune que Romain et moi avons fait tout le travail… 4 petites heures après j’appelais la sage femme pour lui faire part de mon envie de me coucher et de pousser… j’était déjà à 9 cm. Normalement j’aurais dû passer dans un salle d’accouchement classique (on ne peut pas à 35 semaines accoucher là!) mais tout se passait tellement bien et son rythme cardiaque était magnifiquement stable que la sage‐femme a lâché prise et nous a dit qu’on restait. La suite a été un peu plus longue que prévu, car j’ai poussé une bonne heure et demi/ deux heures, le petit homme avait décidé que lui aussi voulait voir les étoiles et est donc arrivé la tête vers le haut et tentait de passer par le front… Je pense que la sage‐femme nous a laissés aller jusqu’au bout car tous les deux, nous avions très envie d’y arriver seuls et surtout encore l’énergie. Romain a vraiment trouvé sa place dans tout ça et m’a aidé du début à la fin, appuis, paroles, massages… ça ne se serait pas passé de la même manière sans lui. Et puis il a pu couper le cordon lorsque lui avait jugé qu’il ne battait plus, on nous a laissé découvrir son sexe et la mise au sein s’est faite directement. D’ailleurs il tète très bien et ça se passe bien aussi de ce côté là!

Tout ça pour te faire part un petit peu de ce qu’on a vécu et te remercier beaucoup pour le bel accompagnement qu’on a eu à tes côtés, nous étions bien plus prêts que ce que nous croyions et ce en grande partie grâce à toi.

Voilà un tout grand merci, tu fais un métier magnifique et tu le fais magnifiquement bien.”

G et L
 Agnès est arrivée à terme à 41 semaines. Tout s’est passé très vite (en 3h) et sans problème! Les contractions ont été fréquentes très rapidement et vite douloureuses. Le trajet en voiture a été un peu épique mais nous sommes arrivés juste à temps à la maternité ! J’ai même pu avoir la péridurale alors que le col était à 8… Nos exercices ont donc été bien utiles dans l’intervalle (le contact physique un peu appuyé sur l’épaule en même temps que les exercices de mentalisation m’ont beaucoup aidée). Nous étions très confiants et assurés. Il est clair que la préparation que nous avons faite ensemble nous a beaucoup apporté et nous tenions donc à vous remercier très sincérement.

Un accouchement idéal, un peu rapide mais beaucoup de douceur et de sérénité pour accueillir Agnès.

L’allaitement se passe bien, en revanche les « douleurs de tranchées », les contractions post accouchement ont été très fortes et très pénibles pendant 4/5 jours. C’était une mauvaise surprise, apparemment à partir du 3e enfant, elles sont de plus en plus intenses et cela a rendu l’allaitement fort difficile les premiers jours car chaque tétée lançait les contractions… Là encore j’ai refait nos petits exercices pour tenter de faire passer la douleur…

Mille mercis pour votre soutien, votre écoute et pour les gestes et méthodes que vous nous avez présentés.

 

Concrètement, comment se déroulent les séances ?


Chaque séance commence par un moment de parole sur le vécu de la maman, du papa depuis la séance précédente. Ensuite, en fonction de là où on en est, il y a des informations théoriques, des relaxations pratiques, des exercices de visualisation.


Coordonnées de Vinciane – Merci ♥

vinciane

Vinciane Sury (crédit photo : Lyra Lintern)

Psychologie – Haptonomie – Hypnonaissance – Parole au bébé

Espace Naissentiel – 10 avenue Edouard Lacomblé – 1040 Bruxelles

0473 99 43 93 – www.hapto.be – www.naissentiel.be


Lien vers les autres « préparations naissance »

Le yoga prénatal L’hypno-naissance  La respiration consciente    Le chant prénatal La doula
   La préparation aquatique     La sophrologie   L’ostéopathie   La préparation affective La couture en conscience
Page 2 sur 612345Dernière page »

Pin It on Pinterest

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.