Les défis fertilité durant les fêtes

Les défis fertilité durant les fêtes

2018 arrive à grands pas…

et est-ce que 2018 rime avec “projet d’agrandir la famille” pour vous????

 

Vous avez un projet de bébé dans la tête !???

Si OUI, alors voici quelque chose pour vous!!

Les défis fertilité durant les fêtes ♪♪♪


du 16 au 21 décembre, on prend le temps de booster votre fertilité pour des fêtes joyeuses et colorées

Avant de vous rassembler en famille autour du sapin de Noel, nous vous proposons de participer à un défi « préconception » pour installer un climat de fertilité dans votre corps et dans votre tête durant les fêtes😋

Ce défi s’adresse aux femmes en désir d’enfant ou en questionnement de… qui se demandent quoi mettre en place pour se préparer à accueillir un bébé dans leur vie

Qu’il s’agisse du premier ou non, la période de préconception reste privilégiée pour instaurer de nouvelles habitudes mais surtout pour poser les base d’une maternité épanouissante et qui vous ressemble.

Pour ce faire, on vous propose de relever 6 défis durant les fêtes pour commencer à installer 2-3 petites choses dans vos assiettes et déjà mettre quelques mots sur le sens que ce projet bébé aura pour vous !


Si vous êtes intéressée par ces défis, si ca vous tente de donner une place particulières à votre “projet bebe” durant vos fêtes de fin d’année, de suivre les idées inspirantes, équilibrée et santé de Vero dans votre assiette, de concevoir des cadeaux originaux pour vous, pour votre chéri et pour votre couple autour de ce projet d’enfant, alors  rdv sur le lien ci-dessous pour vous inscrire !!

C’est 100% gratuit et dans le plaisir 

Les inscriptions sont finies


Notez que: Ce défi aura lieu dans un groupe FB privé, seules femmes ayant la même démarche que vous pourront y accéder et ce sera à vous de choisir votre niveau d’investissement (de simplement spectatrice à participante active ;-)). Chaque jour durant 6 jours vous recevrez un mail vous invitant à franchir l’étape suivante. Toutes les étapes seront contenues dans ce groupe et vous pourrez échanger entre vous et avec nous en dessous de chaque post !

On s’engage à vous fournir chaque jour des petits éléments qui feront la différence pour commencer en douceur à préparer ce projet de famille qui s’agrandit.


On a super hâte de vous compter parmi nous et de partager avec vous durant ces 6 jours !

A très vite!

Avec affection,


Stephanie & Véronique

Quand une sage-femme (Eclore et moi) et une nutrithérapeute (Food up Your Health) s’associent pour augmenter le bien-être des futures mamans… Pourquoi hésiter?


Voici ce que les femmes qui ont déjà réalisé les défis en disent :

G.
Oui ces défis m’ont permise de progresser dans ma démarche de désir d’enfant, en douceur, dans la confiance et le lâcher prise, en parallèle à mon chemin. J’ai adoré la lettre pour mon cheri, celle pour mon enfant à venir, et la méditation ❤
C.
Oui, je suis plus à l’écoute de mon corps. Je prends du temps pour méditer et je lâche prise car je pense qu’avant le défi j’y pensais trop et je me mettais la pression. Je suis plus apaisée de ce côté là.
A.
Ils m’ont permise de relativiser l’attente d’être enceinte, de mieux comprendre mon désir d’enfant et de réaliser que cette attente peut être mise à profit pour se préparer à accueillir ce bebe très désiré. Durant les défis, mes règles sont arrivées et je me suis dit que c’était le bon moment, pour envisager beaucoup plus sereinement les cycles suivants et simplement inviter bebe à venir quand il sera prêt. Les défis d’« écriture » ont été les plus difficiles et en même temps les plus bénéfiques, car finalement, j’avais beau être obnubile par le désir d’enfant, en pensant chaque jour du cycle ou j’en étais, que j’en oubliais l’essentiel, et j’ai même plutôt approfondi toutes les raisons, les partager avec mon époux, et comprendre que je désire réellement cet enfant, cette famille. D’une certaine manière, je le désire encore plus, mais sans que cela soit une obsession. C’est quelque chose que j’avais commencé à réaliser avant de vous trouver par la magie d’internet, et les dix défis m’ont aidé à dépasser l’état d’attente stressée. J’ai l’impression d’être plus active, tout en ayant presque l’impression de ce fameux « lâcher prise » 🙂 J’ai aussi été beaucoup rassurée par les défis liés à l’alimentation, surtout par rapport à l’alimentation végétarienne, et qui ont le mérite de donner du grain à moudre au cerveau qui pourrait encore se prendre au piège dans des calculs de jours de cycle :-)
C.
J’ai l’impression d’être plus actrice dans cette phase où je me sentais plutôt passive (à attendre que la nature fasse son travail ^^).
V.
En osant accorder du temps à réflechir sur certains aspects trop souvent oubliés (dans mon cas): s’écouter, se poser des questions parfois difficiles et dures qui font ressortir beaucoup d’émotion. (je n’ai jamais vraiment appris à exprimer la tristesse, la peur etc, c’est très enfoui). Les défis les plus durs m’ont obligé à être plus tendre envers moi-même et ce qui nous arrive face à notre désir d’enfant. Ils m’invitent à accepter qu’on ne peut pas porter toute la responsabilité, ni être dans le contrôle.
F.
Mon désir était déjà bien installé mais ça m’a permis de visualiser ce futur petit être, d’avoir de bons conseils sur l’alimentation et d’envisager cette nouvelle étape de ma vie avec sérénité. 
J.
Je suis plus à l’écoute de mon corps. Je prends du temps pour méditer et je lâche prise car je pense qu’avant le défi j’y pensais trop et je me mettais la pression. Je suis plus apaisée de ce côté là.
C.
Il y des phrases qui m’ont bcp plues, et une énergie, qui m’ont permis de voir cette période d’attente non pas comme douloureuse et triste, négative mais comme pleine d’espoir, ouvrant chaque mois de nouvelles possibilités. Voir que d’autres filles vivent également cette attente alors que je suis entourée de copines qui ont déjà toutes des bébés, ca m’aide.
C.
ça m’a surtout aidée à me conforter dans mon choix; chaque défi était un vrai plaisir et touchait à une question déjà bien présente en nous. c’était vraiment motivant de se faire accompagner et guider dans ces réflexions. j’ai trouvé les défis liés à ‘lalimentation super concrets et boostants. on se sent « maître » de la déicision et de sa vie. j’ai vraiment eu l’impression de participer à la mise en place d’un environnement favorable à une grossesse.
Sème: j’avais envie d’agir, pas de laisser faire les choses

Sème: j’avais envie d’agir, pas de laisser faire les choses

Tiphaine vous parle de son vécu de l’accompagnement « je sème »


Lorsque je suis tombée sur le site de Stéphanie, Eclore et moi, je cherchais sur internet un énième renseignement sur un éventuel symptôme d’ovulation, de fécondation, de nidation ou je ne sais quoi d’autre. J’étais dans une phase inquiète, nous venions de nous lancer dans l’aventure de la vie il y a à peine un mois, je ne savais pas si je pouvais avoir un enfant… alors je cherchais tout indice qui pouvait me rassurer. J’avais déjà pris conscience que s’inquiéter autant n’aidera en rien la nature, mais je ne savais pas quoi faire d’autre : j’avais envie d’agir, pas de laisser faire les choses…

C’est donc par mes recherches aux mots-clés tous plus précis les uns les autres que je me suis retrouvée sur la page « 10 défis pour instaurer un climat de fertilité dans sa tête et dans son corps ». J’ai senti que ces défis répondraient à la fois à mon besoin de renseignements sur la fertilité et celui d’agir. Après un petit mois de patience pour le démarrage, les dix défis ont commencé et j’ai éprouvé un grand plaisir à partager ces défis avec d’autres femmes, inscrites pour des raisons variées mais un bon nombre qui cherchaient, comme moi, un soutien pendant cette période particulière et pleine d’incertitudes qu’est la pré-conception.

A la fin des défis, j’avais réalisé beaucoup de travail sur moi-même pour gérer l’attente et ne pas la subir, tout en mettant en place quelques bonnes habitudes dans notre vie quotidienne. Mais dix défis, c’est court, alors j’ai décidé de continuer l’accompagnement « Je sème », en même temps que d’autres femmes ayant participé aux défis, et en rejoignant les femmes déjà en cours d’accompagnement et qui nous ont accueillies chaleureusement. Avec Stéphanie et Véronique, chacun des huit pas était accompagné, les questions posées et discutées avec toutes, et le portail est une véritable mine d’informations sur la physiologie, l’alimentation, le bien-être. Véronique était présente pour répondre à mes questions liées à mon alimentation principalement végétarienne, sans jugement. Mais une grosse part de l’accompagnement est un travail sur soi-même, sur ses attentes, et encourage la discussion avec notre compagnon. C’est ainsi qu’après quelques pas seulement, je n’étais plus dans l’attente nerveuse, inquiète des deux premiers mois d’essais, mais dans l’attente active, sereine et confiante les deux mois suivants. C’est une chance de pouvoir échanger sur nos ressentis, nos inquiétudes au sein du groupe, se donner des conseils aussi. C’était un beau cadeau à m’offrir.

A la fin du premier mois de l’accompagnement, j’ai eu la joie d’apprendre que j’étais enceinte. Même si j’ai moins suivi les pas restants, une grande partie m’a été utile pendant les premiers temps de la grossesse et ces changements instaurés dans mon esprit m’ont aidé à la vivre sereinement, comme ils m’aideront dans d’autres étapes de la vie.

C’est donc un accompagnement que je vous recommande vraiment, je pense qu’il s’adresse à beaucoup de femmes, et en particulier, comme dans mon cas, aux personnes impatientes et avec une tendance à se prendre la tête. C’est une manière de réaliser ce fameux « lâcher-prise » en en étant l’actrice !


Pour plus d’info sur le suivi de préconception « je sème », cliquer ici

La relaxation aquatique : les bienfaits de l’eau

La relaxation aquatique : les bienfaits de l’eau


Le salon virtuel des préparations naissance : la relaxation aquatique


Bienvenue dans cette série d’articles consacrés aux préparations naissance. Avec ce salon virtuel, j’ai eu envie de vous donner de l’information au sujet des différentes « préparations naissance » qui existent sur le marché du périnatal. Je mets entre guillemets car le terme « préparation naissance » n’est parfois pas tout à fait adéquat tant les outils proposés accompagnent bien souvent la maman et/ou le couple dans leur aventure de parentalité et ne se cantonne pas uniquement à préparer pour l’accouchement. Au travers d’interview d’experts praticiens j’ai vous apporter des réponses aux questions telles que : de quoi parle-t-on ? quels sont les principes ? quels sont les objectifs visés ? les résultats recherchés ? comment se passe une séance avec ce type de préparation ?… Mais au-delà de tout ce questionnement auquel les futures mamans/parents font face, je voulais aussi mener avec vous une réflexion autour de cette notion de « préparation naissance » et de son utilité.

Je vous invite à consulter cette vidéo d’ouverture du salon pour commencer votre exploration.

Les points clef de la relaxation aquatique, par Laurie Gudanski

Ce qu’il faut en retenir


Inspiré du watsu, la relaxation aquatique utilise les étirements musculaires, le travail de respiration, la pleine conscience et la danse.

relaxation aquatique prenatLa relaxation prénatale aquatique favorise un moment privilégié de contacts et d’échanges avec le bébé, que ce soit pour la maman ou pour le partenaire présent. Ils apprendront différentes techniques de relaxation aquatique à pratiquer à deux en piscine.

L’eau réveille parfois des sensations émotionnelles enfouies depuis longtemps. Les parents se retrouvent dans la même situation physique que leur bébé.

Cette préparation est aussi une bulle hors du temps et du stress qui donne du répit au corps et à l’esprit.


Les résultats obtenus grâce à cette approche


Après chaque séance, les résultats sur le moment sont :

  • un état de détente et de bien être
  • un soulagement des douleurs articulaire et musculaires

De façon générale, les exercices de respiration et de détente permettent une meilleure oxygénation de la maman et du bébé, avec des effet cardiovasculaires (diminution de la tension et des œdèmes).

Par ailleurs, les exercices de respiration et d’apnée aident pendant l’accouchement à une meilleure poussée, plus en douceur, pour une naissance plus zen.

 

Les témoignages de parents

« Ca m’a fait beaucoup de bien, je ressortais des séances détendue et passais ensuite une nuit sereine (chose rare en fin de grossesse). »

« S’obliger à prendre le temps en couple, vivre ces séances à deux et en profiter à deux ou plutôt à 3 😉 »

« C’était agréable de trouver une préparation à la naissance où le papa peut être réellement acteur et pas juste spectateur. On est venu jusque 2 jours avant la naissance, on aimait ces moments libres sous l’eau, on était libre d’expérimenter tout en étant conseillés, guidés »

« J’avais fort mal au dos et aux articulations. Etre dans l’eau chaude fait toujours du bien en général, surtout enceinte, mais là, avec les exercices où l’eau nous masse, où on fait des étirements doux, ça m’a fait beaucoup de bien. Je suis venue avec ma maman comme partenaire et c’était des moments de complicité qu’on avait pas eu depuis longtemps. »

Concrètement, comment se déroulent les séances ?


Concrètement, les séances se passent dans un spa. Une demi heure avant la séance, les parents ont déjà accès au spa pour en profiter et se mettre en condition pour la séance.

relax aqua 3La séance commence toujours par un moment de relaxation : prendre le temps d’être bien présent dans le moment.

Viennent ensuite différents exercices d’apnée et de respiration, pour apprendre à contrôler son souffle. Certains exercices reviennent à chaque séance, d’autres varient. Rien n’est jamais obligatoire, chacune fait avec son rythme et ses envies.

La troisième partie de la séance est une introduction au watsu. On met des flotteurs à la future maman et le partenaire de relaxation va faire bouger la future maman dans l’eau, de façon à lui offrir une relaxation profonde et des étirements doux.

C’est une pratique guidée, qui évolue de séance en séance.

Coordonnées de Laurie – Merci ♥

vinciane

Laurie Gudanski – 

relaxation aquatique prénatale – psychomotricité aquatique

portage – bébé signeur

www.uneautrehistoire.net

0477717563

 

 

 

 


Lien vers les autres « préparations naissance »

Le yoga prénatal L’hypno-naissance  La respiration consciente    Le chant prénatal La doula
   La préparation aquatique     La sophrologie   L’ostéopathie   L’haptonomie La couture en conscience
La couture en conscience : préparer son nid

La couture en conscience : préparer son nid


Le salon virtuel des préparations naissance : la couture en conscience


Bienvenue dans cette série d’articles consacrés aux préparations naissance. Avec ce salon virtuel, j’ai eu envie de vous donner de l’information au sujet des différentes « préparations naissance » qui existent sur le marché du périnatal. Je mets entre guillemets car le terme « préparation naissance » n’est parfois pas tout à fait adéquat tant les outils proposés accompagnent bien souvent la maman et/ou le couple dans leur aventure de parentalité et ne se cantonne pas uniquement à préparer pour l’accouchement. Au travers d’interview d’experts praticiens j’ai vous apporter des réponses aux questions telles que : de quoi parle-t-on ? quels sont les principes ? quels sont les objectifs visés ? les résultats recherchés ? comment se passe une séance avec ce type de préparation ?… Mais au-delà de tout ce questionnement auquel les futures mamans/parents font face, je voulais aussi mener avec vous une réflexion autour de cette notion de « préparation naissance » et de son utilité.

Je vous invite à consulter cette vidéo d’ouverture du salon pour commencer votre exploration.

Présentation de la couture en conscience : Alexia Fouarge


Les points clef de la couture en conscience

Ce qu’il faut en retenir


Lorsque nous sommes enceinte ou jeunes mamans, il nous arrive parfois d’être pris par les mouvements de la vie. Nous nous projetons dans le futur, nous préparons l’arrivée de l’être tant attendu, nous courons dans tous les sens, nous rêvons d’une nuit calme et longue… Mais quel plus beau cadeau pourrions-nous faire à notre enfant si ce n’est de prendre du temps pour soi et vivre sa grossesse et maternité en étant pleinement présente à soi et à son bébé.20369042_1838909862791666_8080766270444278397_o

Ce cours est ouvert à toutes les jeunes et futures mères qui désirent, le temps d’une soirée, apprendre à coudre. Les activités manuelles sont d’une grande aide pour être présent à son corps et son esprit. Les futures mamans pourront, en réalisant quelque chose pour leur enfant et non en l’achetant, être davantage connecté à celui-ci.

La couture est une forme de méditation. Le corps crée et l’esprit est souvent moins pris par ses flux de pensées. Pour ne pas rentrer de manière abrupte dans l’atelier de couture, nous commençons l’atelier par une séance de respiration et de pleine conscience de son corps. Après la séance de couture, nous terminons l’atelier par une petite séance de relaxation.

Il s’agit également d’un espace dans lequel les femmes pourront échanger, si elles le souhaitent, lors de ces quatre ateliers, leur vécu autour de la grossesse et de la maternité.

Les résultats obtenus grâce à cette approche


En pratiquant la couture en conscience, on obtient :

  • une plus grande détente
  • plaisir et prise de temps pour soi et son enfant
  • une plus grande connexion avec son enfant
  • apprentissage des principes de base de couture
  • création d’accessoires pour son enfant
  • un partage avec les autres femmes du groupe

Les témoignages de parents

 « Lors de ma première grossesse, je cherchais des articles pour bébés pour décorer la chambre de mon fils mais je les trouvais tous ternes et sans vie. Pourtant, il s’agissait pour moi d’un moment si beau et si joyeux que je ne pouvais qu’y voir de la couleur ! Alors, armé de ma machine à coudre, j’ai décidé de mettre de la couleur et d’égayer un des moments les plus beaux de ma vie. La couture est pour moi un moment de relaxation lors duquel mon esprit est juste attentif à ce que je fais et ne part pas dans tous les sens. Il cesse enfin de me suivre partout avec ses 1001 questions. Je suis à ce moment précis uniquement dans la création et je me sens tout à fait détendue. Le fait de créer des choses pour mon enfant me rapprochait aussi beaucoup plus de lui. Il s’agissait de petits cadeaux créés par mes petites mains, selon mes goûts et que je n’avais pas acheté ! » 

Concrètement, comment se déroulent les séances ?


20232071_1830049367011049_919640067728359735_oLe cours s’articule en 4 ateliers de 2h30 répartis sur un mois (une fois pas semaine). Les ateliers commencent par des exercices de respiration et de présence à son corps suivi de 2h de couture et se terminent par une petite séance de relaxation. Au bout des 4 ateliers, deux accessoires sont réalisés (couverture, cape de bain, bavoir, balle Montessori, trousse, gigoteuse,etc.)

Les thèmes de couture varient chaque mois : en balade, au bain, au dodo, à table, … il y en a pour tous les goûts et toutes les envies !

Le groupe est tant composé de femmes enceintes que de mamans ayant déjà accouché.


Coordonnées d’Alexia – Merci ♥

vinciane

Alexia Fouarge – Graine de Moutart

Rue Wayenberg 16 – 1050 – Ixelles

0485893683 – info@grainedemoutart.be

grainedemoutart.be

 


Lien vers les autres « préparations naissance »

Le yoga prénatal L’hypno-naissance  La respiration consciente    Le chant prénatal La doula
   La préparation aquatique     La sophrologie   L’ostéopathie   L’haptonomie La couture en conscience
Le chant prénatal : se connecter à soi, au bébé et aux autres, grâce à la vibration

Le chant prénatal : se connecter à soi, au bébé et aux autres, grâce à la vibration


Le salon virtuel des préparations naissance : le chant prénatal


Bienvenue dans cette série d’articles consacrés aux préparations naissance. Avec ce salon virtuel, j’ai eu envie de vous donner de l’information au sujet des différentes « préparations naissance » qui existent sur le marché du périnatal. Je mets entre guillemets car le terme « préparation naissance » n’est parfois pas tout à fait adéquat tant les outils proposés accompagnent bien souvent la maman et/ou le couple dans leur aventure de parentalité et ne se cantonne pas uniquement à préparer pour l’accouchement. Au travers d’interview d’experts praticiens j’ai vous apporter des réponses aux questions telles que : de quoi parle-t-on ? quels sont les principes ? quels sont les objectifs visés ? les résultats recherchés ? comment se passe une séance avec ce type de préparation ?… Mais au-delà de tout ce questionnement auquel les futures mamans/parents font face, je voulais aussi mener avec vous une réflexion autour de cette notion de « préparation naissance » et de son utilité.

Je vous invite à consulter cette vidéo d’ouverture du salon pour commencer votre exploration.

Présentation de l’hypnonaissance: Evelyne Cabillau


L’interview est aussi disponible en format audio. Voici le lien pour l’écouter  en podcast

Les points clef du chant prénatal

Ce qu’il faut en retenir


Le chant prénatal comme préparation à la naissance :

  • Le chant prénatal est une réelle préparation à l’accouchement pour s’y aventurer en toute confiance et disposition de ses potentiels.
  • Pendant l’accouchement, les différentes vibrations sonores apprises donnent force au corps pendant le travail et la poussée, stimulent les hormones (ocytocine, endorphines), aident fortement à soulager la douleur et ouvrent physiquement le passage au bébé. Ces sons permettent aussi de rester en contact avec son propre corps et avec l’enfant.
  • Grâce à cet accompagnement à la naissance, le papa ou la compagne trouvera sa place, tant pendant la grossesse qu’au moment de l’accouchement au travers de sons simples, de sa qualité d’écoute et de présence.
  • Cette approche par les sons permet d’entrer en relation nouvelle au sein du couple et avec l’enfant à naître.

Le chant prénatal comme invitation à la relation et au plaisir :

  • Chanter, c’est  développer une meilleure conscience corporelle et respiratoire, c’est installer une détente profitable à la maman et à son bébé.
  • Dans le ventre maternel, l’enfant est sensible aux sons et à la voix de ses parents. Ainsi se tissent bien avant la naissance une relation et un dialogue profonds entre eux.
  • Le chant prénatal est une proposition de rencontre de soi et de l’autre, tout petit, au travers de voyages sonores, de mélodies, de chants d’attente, de tendresse, d’accueil, de berceuses du monde, de rythmes, de balancements … C’est aussi un moment privilégié de plaisir ensemble.
  • Après la naissance, le bébé reconnaît les sons et les mélodies ; il y trouve sécurité, éveil et bien-être.

Le chant prénatal peut se pratiquer dès 4 mois de grossesse et jusqu’à 3-4 mois après la naissance. Il n’y a pas de connaissance musicale requise.

Les résultats obtenus grâce à cette approche


Les résultats obtenus grâce au chant prénatal sont…

 

  • Détente, plaisir et prise de temps pour soi et son enfant avant la naissance.
  • Un soulagement possible de différents maux de grossesse.
  • Une meilleure conscience des potentiels de son corps, de ses ressources et une meilleure gestion de sa respiration.
  • Un tissage de liens avec l’enfant in utéro et une nouvelle intimité au sein du couple au travers des sons.
  • Une conscience des différentes étapes de l’accouchement avec les outils sonores et avec des mouvements corporels qui peuvent être utiles à ces différentes moments.
  • Un boostage des hormones en activité lors de l’accouchement.
  • Un soulagement réel de la douleur et une ouverture du passage au bébé pendant tout l’accouchement.
  • Une énergie psychique et physique qui permet de tenir dans la durée.
  • La place réelle que peut prendre le papa ou la compagne pour soulager la maman et participer activement à l’accouchement et à l’accueil du bébé.
  • L’apprentissage d’un petit répertoire de chansons pré-et postnatales.
  • Un outil pour aider à faire circuler les émotions bloquées.

Les témoignages de parents

Merci pour tes séances de chant prénatal, elles nous ont soutenues durant tout le travail. Les sons graves étaient d’une efficacité presque magique pour l’ouverture du col et la gestion de la douleur. Et coïncidence ou pas, notre loulou fait des ptits sons graves quand il s’endort ou qu’il cherche à s’apaiser 😉 A. et O.

 

Ma sage-femme était scotchée de la puissance de poussée que j’avais en faisant les sons et les mouvements, elle va d’ailleurs te contacter prochainement. D.

 

Les sons m’ont vraiment été utiles pendant le travail et la poussée. Clément est sorti en 3h30 ! Merci pour tes conseils et ton soutien tout au long des séances. A.

 

J’ai accouché tout naturellement hier soir. Une petite fille adorable du nom de Rachel. Elle est arrivée tellement vite que je n’ai fait que quelques sons. Mais aujourd’hui c’est fou ce que ça la calme instantanément, incroyable ! Merci encore ! G.

 

J’ai beaucoup chanté pendant tout l’accouchement. Chansons et sons à plusieurs reprises pendant les 25 heures de travail ! Ça nous a aidé à rester en contact avec le bébé. Merci pour tout ton accompagnement. H. et I.

 

L’accouchement s’est très bien passé, j’ai utilisé les sons graves durant tout le travail chez nous, puis dans la voiture jusqu’à l’hôpital. Cela m’a déjà bien aidé à gérer la douleur et le stress. A l’hôpital J. s’y est mis aussi ainsi que la sage-femme ! C’est incroyable comme ça m’a aidé à surmonter les douleurs. Les sons et les mouvements, c’était comme une danse. On a eu quelques fous rires aussi ! Je suis super contente d’avoir fait ces préparations de chant ! Merci ! F.

 

Malgré qu’on ait pour finir dû faire une césarienne (car il ne s’est pas retourné à cause du cordon), je te remercie pour ces séances qui nous ont permis de prendre du temps précieux à trois, de vibrer ensemble, d’improviser (jamais je n’aurais cru oser), de pleurer et de rire ! Aujourd’hui, on lui chante nos berceuses préférées et ça semble lui plaire…et à moi aussi ! C. et V.

 

Les sons nous ont super aidés. Je n’ai fait que ça et sans, je n’aurais jamais tenu. On a eu un bel accouchement sans péri ! Merci ! F. et G.

 

Les sons m’ont procuré une détente inouïe et une force continue, je me sentais en pleine possession de tous mes moyens, reliée à la terre et à toutes les femmes, incarnée. P. m’a dit qu’il était épaté dans l’après-coup. Il m’a accompagné avec les sons et m’a confié que ça avait vibré comme jamais, lui qui était réticent ! On se sentait fort relié à notre fille. C’était super. Merci encore ! P. et V.

 

Merci pour cette superbe chanson ! On adore tous les deux ! Pleins de frissons en l’écoutant et les larmes aux yeux… B. et A.

Concrètement, comment se déroulent les séances ?


Seule ou en couple ou en groupe, une séance-type comprend :

 

  • Activation osseuse (le corps osseux est véhicule des vibrations sonores), utile pendant la grossesse et lors de l’accouchement.
  • Échauffement vocal et corporel ludique, stimulation de certains méridiens spécifiques. Stimulation vibratoire de tout notre corps et de celui du bébé.
  • Exercices de déploiement de la respiration et de mobilisation du bassin.
  • Vocalises spécifiques de tonicité du bas ventre.
  • Exercices de conscientisation-ressenti de la respiration et du vibratoire sonore dans son corps.
  • Vocalises-sons spécifiques pour le travail.
  • Vocalises-sons spécifiques pour la poussée.
  • Chants en français et langues étrangères.
  • Parfois, si l’envie y est,  improvisations sonores relationnelles pour soi et l’enfant à naître.


Coordonnées de Evelyne – Merci ♥

vinciane

Evelyne Cabillau (crédit photo : Lyra Lintern)

Psychologie – Chant prénatal

Espace Naissentiel – 10 avenue Edouard Lacomblé – 1040 Bruxelles

047284 11 39 www.naissentiel.be


Lien vers les autres « préparations naissance »

Le yoga prénatal L’hypno-naissance  La respiration consciente    L’haptonomie La doula
   La préparation aquatique     La sophrologie   L’ostéopathie   Le chant prénatal La couture en conscience
Page 3 sur 25123451020Dernière page »

Pin It on Pinterest

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.